Actualités

L’ONU appel à la libération de la Prix Nobel de la Paix 2023, Narges Mohammadi

Dans une déclaration sans équivoque, L’ONU a exhorté le gouvernement iranien à libérer immédiatement Narges Mohammadi, la lauréate du Prix Nobel de la paix 2023. Cette militante iranienne des droits humains, qui a passé plus d’un an derrière les barreaux à Téhéran, a été récompensée pour son inébranlable « courage et détermination » dans la lutte pour les droits des femmes en Iran.

Lire aussi : Prix Nobel : Ces Personnalités qui ont Refusé la prestigieuse récompense

Une reconnaissance internationale pour le courage d’une militante iranienne

La décision de décerner le Prix Nobel de la paix 2023 à Narges Mohammadi a marqué une étape importante dans la reconnaissance du combat acharné des femmes iraniennes pour leurs droits. La militante de 51 ans, également journaliste, a été maintes fois emprisonnée au cours des 25 dernières années pour son opposition au voile obligatoire pour les femmes et à la peine de mort. Sa récompense souligne le rôle essentiel qu’elle a joué dans la défense des droits humains et de la liberté pour tous les citoyens iraniens.

L’appel pressant de l’ONU à la libération de Narges Mohammadi

Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a exprimé son profond souhait de voir Narges Mohammadi retrouver la liberté. Cette militante incarne l’extraordinaire courage des femmes iraniennes qui risquent tout pour défendre les droits fondamentaux de leurs concitoyens. Dans un communiqué, l’ONU a souligné que le cas de Narges Mohammadi est symbolique des nombreux défenseurs des droits humains emprisonnés en Iran. L’organisation appelle donc à sa libération immédiate ainsi qu’à celle de tous les autres défenseurs des droits humains détenus dans le pays.

Un héritage de dévouement et de persévérance

Narges Mohammadi, en tant que vice-présidente du Centre des défenseurs des droits de l’homme fondé par Shirin Ebadi, elle-même lauréate du Prix Nobel de la paix en 2003, a consacré sa vie à la lutte pour les droits de l’homme en Iran. Sa récompense survient après vingt-cinq ans d’engagement acharné dans des causes telles que l’opposition au voile obligatoire pour les femmes et la lutte contre la peine de mort. Elle rejoint ainsi le panthéon des militants courageux qui ont contribué à l’avancement des droits des femmes et des droits humains en Iran.

L’héritage de « Femme, Vie, Liberté »

La remise du Prix Nobel de la paix à Narges Mohammadi intervient un an après le début du mouvement de protestation « Femme, Vie, Liberté » en Iran. Ce mouvement a été déclenché par la mort tragique de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, arrêtée à Téhéran pour non-respect du code vestimentaire islamique strict. Le courage et la détermination des femmes iraniennes ont été au cœur de cette contestation, mettant en lumière l’importance de leur lutte pour la liberté et les droits humains.

Cette récompense Nobel marque un moment décisif pour Narges Mohammadi et pour toutes les femmes iraniennes qui continuent de lutter pour leurs droits. L’appel de l’ONU à sa libération renforce l’importance de soutenir ces militants courageux dans leur quête pour un Iran plus juste et égalitaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
%d

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité